Soutenir l’Église en Ukraine: supportez un séminariste.

Les Ukrainiens ont grand besoin de soutien pastoral pour surmonter les épreuves de la guerre et de la crise économique. Heureusement, les vocations sont nombreuses dans ce pays. Avec votre aide, nous pouvons supporter la formation de 69 séminaristes.

Nous avons promis d’aider 57 projets de formation. Nous avons encore besoin de 1 012 400 dollars canadiens.

Share

L’Église en Ukraine fait face à plusieurs défis : une sécularisation croissante suite au renouveau postcommuniste, une crise économique en cours et un conflit armé dans l’est du pays. Les Ukrainiens ont besoin de soin pastoral et spécialement de prêtres. « Tout ce que l’Église possédait : bâtiments, propriétés, biens matériels, tout a été confisqué par l’État durant l’époque communiste. Sans aide extérieure, nous ne pourrions pas nous maintenir », explique le père Petro Zhuk, recteur d’un séminaire à Kiev. Après la chute du régime, des séminaires ont été rebâtis à travers le pays. Les vocations sont nombreuses et la communauté a soif d’entendre parler de la foi catholique et des valeurs chrétiennes. L’archevêque, Mgr Sviatoslav Shevchuk, a vécu l’époque de la persécution et se réjouit que ses séminaristes soient aujourd’hui libres de poursuivre leur vocation. Il y a 69 séminaristes se préparent au sacerdoce à Kiev et ils ont besoin de soutien pour leur formation.

témoignage

Mgr Aristin du Pérou.

« Je vous remercie énormément de tout ce que vous avez fait pour nous. Mes prières constantes sont, pour moi, une manière d’exprimer ma profonde gratitude. Que Dieu bénisse le travail de l’AED et tous ses bienfaiteurs qui supportent la proclamation du Royaume de Dieu avec leurs dons. »

Maria Dovhnayk, séminariste de Kiev en Ukraine.

« Un tiers de mes frais de scolarité sont couverts par une subvention de l’AED. Sans cette aide, je ne serai pas capable de suivre cette formation. C’est un grand réconfort et une source de joie de savoir qu’il y a quelqu’un ailleurs dans le monde qui est prêt à nous aider et qui se soucie de nous. Merci ! »

Si ce projet est déjà complètement financé, votre don sera utilisé pour supporter d’autres chrétiens en difficulté.

Soutenir un séminariste au Pérou

Les habitants du vicariat apostolique de Yurimaguas dans l’Amazone péruvien vivent dans la pauvreté. Même s’il y a des vocations, ils ne sont pas capables de payer pour leur formation. Avec votre aide, nous pouvons soutenir 11 séminaristes à Callao.

 

Soutenir un séminariste à Haïti

Haïti est un des pays les plus pauvres du monde. Les églises sont pleines et il y a beaucoup de vocations. Malheureusement, ils ne peuvent pas payer leur formation au séminaire. Avec votre aide, nous pouvons soutenir 285 séminaristes à Port-au-Prince.

 

Soutenir un séminariste en République tchèque.

La société tchèque souffre d’un vide spirituel qui est un héritage de l’époque communiste. Même si un Tchèque sur quatre dit croire en Dieu, il y a quand même un grand besoin d’évangélisation. Votre aide va soutenir la formation de 22 séminaristes à Prague.