Prière et cuisson

Il s’agit d’un travail que personne ne voit et auquel personne ne pense : la cuisson des hosties. Mais il faut pour cela des machines en état de marche.

Religieuses cloîtrées du
monastère St Michel, dans
l’attente de la nouvelle machine.

Share

Les pauvres Clarisses de l’Adoration perpétuelle, au monastère Saint-Michel de Bhatikashor (Bangladesh), cuisent les hosties. Il y a cinq ans, nous avions financé une nouvelle machine à cuire et découper les hosties. Les religieuses cloîtrées vivent de ce travail. Elles cuisent les hosties et prient. Au début, elles n’en cuisaient que pour quelques diocèses, désormais elles le font pour tous les diocèses du Bangladesh. Avec le temps, le nombre de chrétiens (un demi-million, soit 0,3 % de la population totale) a par ailleurs augmenté, ainsi que la demande d’hosties, si bien que les religieuses en font maintenant la cuisson et la découpe sept heures par jour, pendant toute la semaine, sauf le dimanche. La machine ne supporte pas une telle charge de travail ni les coupures de courant, réquentes au Bangladesh. Les pièces de rechange fournies à la livraison, en particulier les tables de cuisson, sont maintenant usées. Nous voulons en fournir de nouvelles aux religieuses, ainsi qu’un nouveau mixeur pour la pâte, car la machine est totalement hors service. Ce cadeau pour nourrir la foi coûte 6500 $. Qui y participera à hauteur de 70 $ ?

Les religieuses prient et cuisent des hosties dans le secret – de même que de nombreuses religieuses à travers le monde dont nous soutenons le travail.

TESTIMONIES

THOMAS HEINE-GELDERN, PRÉSIDENT DE L’AED.

« Il est important pour la diffusion de la foi de bâtir sur des “pierres vivantes” qui connaissent bien cette foi. Seuls ceux qui non seulement acceptent cette foi comme un don de Dieu mais qui veulent aussi approfondir leur connaissance de la foi peuvent prendre part dans le nécessaire dialogue avec les autres religions. »

DOLORES SUÁREZ, A BENEFACTRESS FROM SPAIN

“It is our duty to support our brothers and sisters in faith.”

SI CE PROJET EST DÉJÀ COMPLÈTEMENT FINANCÉ, VOTRE DON SERA UTILISÉ POUR SUPPORTER D’AUTRES CHRÉTIENS EN DIFFICULTÉ.

Supporter la formation des laïcs au Sri Lanka

Les 46 paroisses du diocèse de Mannar au Sri Lanka organisent un programme pour la formation des laïcs. Avec votre aide, 200 couples, 124 jeunes, 240 servants de Messe, 145 animateurs et 100 ministres de la Parole y participeront.

 

Supporter la formation spirituelle de jeunes adultes en Égypte

Une des missions du diocèse d’Alexandrie est de rapprocher les jeunes de Dieu et de les rendre plus actifs dans leurs communautés paroissiales. Avec votre aide, 150 jeunes d’Alexandrie, du Caire et du delta du Nil pourront participer à une formation spirituelle.

 

Supporter les camps de pastoral pour les enfants de la Palestine

Les camps de pastorale sont une des activités les plus importantes du patriarcat latin en Palestine, Jordanie et Israël. Chaque année, plus de 60 000 enfants et adolescents prennent part dans des camps de pastoral. Avec votre aide, ils pourront mener à bien leur mission.