Les femmes et les enfants sont les plus touchés par la crise. Beaucoup d’entre eux ont été témoins du meurtre cruel de leurs maris et de leurs enfants. Beaucoup ont survécu à des viols, des abus sexuels et à l’exploitation.

 
 
 

Choisirez-vous de soutenir la population de Pulka pour Noël ?

Nos frères et sœurs persécutés au Nigeria ont besoin de nous !

Offrons-leur un cadeau de Noël durable:

De l’eau pour survivre

Depuis de nombreuses années, l’approvisionnement en eau de bonne qualité est un problème pour la population de Pulka. Ils vivent dans une région montagneuse qui rend la construction d’un puits difficile et coûteuse. Ces personnes doivent souvent parcourir un long chemin pour obtenir de l’eau qui n’est pas nécessairement de bonne qualité ou potable, ce qui fait que beaucoup tombent malades du choléra à cause de cette eau non potable.

Un puits de forage :

  • Réduire les difficultés des personnes qui parcourent de longues distances pour aller chercher de l’eau.
  • Réduire le risque d’être attaqué
  • Fournir de l’eau de bonne qualité et ainsi réduire les cas de maladies.

En offrant 1000 $ vous pourriez collaborer à la construction du puit, pour venir en aide à la population de Pulka

Dans les trois États les plus touchés, Borno, Adamawa et Yobe, 1,8 million de personnes, tant chrétiennes que musulmanes, ont été déplacées à l’intérieur du pays et des violations des droits de l’homme sont signalées quotidiennement.

Depuis 2009, plus de 30 000 personnes ont été tuées et plus de 2 000 femmes et filles ont été enlevées (Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, Nigeria). Dans le diocèse de Maiduguri, plus de 200 églises, de nombreuses paroisses, 25 écoles, 3 hôpitaux, 3 monastères, ainsi que des magasins, des maisons privées et des centres d’affaires ont tous été détruits. Certains ont été reconstruits avec l’aide de l’Aide à l’Église en Détresse.

 

Population totale : 206 152 701

Territoire : 924 km2

Religions : Chrétiens 46%, Musulmans 46%, Religions traditionnelles 7%
2 191 193

Personnes réfugiées dans le pays :
73 193

Personnes réfugiées, enregistrées au Cameroun, 
Tchad ou Niger : 322 261T