La violence djihadiste à Cabo Delgado a entraîné un exode massif de chrétiens et de non-chrétiens de leur lieu de résidence, la plupart du temps en tant que personnes déplacées à l’intérieur du pays.

Choisirez-vous

de soutenir

ces religieuses

pour Noël?

 

Nos frères et sœurs persécutés au Mozambique ont besoin de nous!

Offrons-leur un cadeau de Noël durable:

L’Espérance de Noël pour ceux qui ont perdu presque tout espoir

Le nord-est du Mozambique est plongé dans une peur profonde. Dès que les gens entendent un coup de feu au loin, ils s’enfuient paniqués. Plus de 950 attentats djihadistes, ainsi que le conflit armé entre les rebelles et les forces gouvernementales, ont fait des milliers de morts depuis 2017, dévasté des régions entières, et fait fuir 750 000 personnes.

Certaines des 73 religieuses du diocèse de Pemba ont également tout perdu et sont traumatisées. Pourtant, elles trouvent la force d’être une bouée de sauvetage pour la population qui souffre. Au milieu de la peur et du désespoir, elles redonnent espoir et confiance. Mais la charité doit aussi être concrète : à travers un morceau de pain, une couverture, un médicament…

Avec à peine 60 $, vous pouvez aider une religieuse à accomplir son travail pendant un mois.

Elles partageront votre cadeau avec ceux qui n’ont rien – pour que ce soit à nouveau Noël pour ceux qui ont perdu presque tout espoir.

Il existe des communautés chrétiennes où les fidèles doivent constamment se déplacer et fuir en raison du conflit armé en cours dans leur pays. Ils vivent dans un état de constante insécurité.

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), la détérioration rapide de la situation sécuritaire et le nombre croissant de personnes déplacées à l’intérieur du pays continuent d’accroître la demande d’aide humanitaire, en particulier de services de protection, d’articles de première nécessité tels que des matelas, des couvertures et de l’eau, des articles d’assainissement et d’hygiène, des abris d’urgence et l’accès à des moyens de subsistance. Les besoins en soutien psychosocial sont importants, en particulier pour les personnes vulnérables telles que les enfants non accompagnés ou séparés de leurs parents, les personnes âgées et les femmes, qui sont souvent victimes de violences sexuelles liées à la guerre.

Population totale: 32 309 195

Territoire: 799 380 km2

Religions: Chrétiens 54%, Musulmans 17,5%, Religions traditionnelles 28%

Nombre personnes déplacées dans le pays: 756 014

Personnes réfugiées, enregistrées au Zimbabwe ou en Afrique du Sud: 8 700