45,7 millions de personnes ont dû fuir leur domicile et sont déplacés dans leur pays ;

29,6 millions de personnes ont dû fuir leur domicile et se réfugier dans un autre pays ;

505 millions de chrétiens vivent dans un pays où il y a de la persécution ou de la discrimination.

Nos frères et sœurs ont besoin de nous !

Depuis près de trois décennies, la guerre et une crise sanitaire ravagent la vie des populations de la République démocratique du Congo et de la province du Nord-Kivu en particulier. 

Le diocèse de Maiduguri est non seulement le lieu d’origine du groupe islamiste Boko-Haram
(qui signifie
éducation anti-occidentale), mais aussi le plus touché par ses attaques.  

Les crises politiques, économiques et sociales actuelles ont fortement mis en danger la présence chrétienne au Liban et provoquent une grande émigration hors du pays. 

La violence djihadiste à Cabo Delgado a entraîné un exode massif de chrétiens et de non-chrétiens de leur lieu de résidence, la plupart du temps en tant que personnes déplacées à l’intérieur du pays. 

La vie des chrétiens du nord du pays a été violemment perturbée par les terroristes et la plupart d’entre eux ont dû chercher refuge hors de leurs terres ancestrales.  

 

Des milliers de chrétiens ont été tués ou blessés dans la guerre en cours en Syrie. Des centaines de milliers ont fui vers des pays étrangers.   

À Noël, que les chrétiens qui souffrent puissent déballer votre cadeau

L’AED vient en aide aux chrétiens qui souffrent

L’amour du Christ nous presse (2 Co 5,14)

Fondée en 1947 en tant qu’organisation catholique pour réfugiés de guerre et reconnue comme œuvre pontificale depuis 2011, l’Aide à l’Église en Détresse (AED) se dévoue totalement à aider les chrétiens qui souffrent à travers le monde.

« Je vous invite en union avec l’Aide à l’Église en Détresse à faire des œuvres de miséricorde à travers le monde »
Pape François.